Chaque configuration doit être adapté à votre habitation, un système de base comporte au minimum :


 

Une centrale : C'est elle qui centralise les informations et décide  d'agir en conséquences. Cette centrale doit être raccordée à un réseau téléphonique ou un réseau GSM pour vous alerter ou signaler une intrusion à un centre de surveillance. C'est aussi grâce à cette centrale que vous pourrez commander à distance par téléphone son fonctionnement comme celui de tous les périphériques qui lui sont raccordés


Une sirène : Le système doit être avant tout dissuasif, c'est pourquoi il doit comporter au moins une sirène extérieur ou intérieur.





Des périphériques de détection : Afin de percevoir toute intrusion, il doit y avoir des détecteurs de mouvement ou d'ouverture suivant que l'on souhaite pouvoir se déplacer dans les pièces protéger ou non
Un système de contrôle : qu'il s'agisse d'un clavier ou d'une télécommande, il faut pouvoir gérer la mise en et hors service de l'alarme et des différents périphériques.
 


Chaque installation est spécifique et doit faire l’objet d’une étude de risque détaillée avec les utilisateurs.
D’autres options peuvent être alors envisagées, comme la transmission par GSM, la détection incendie, l’alerte coupure électrique, la liaison avec un système automatisé ou de la vidéo-surveillance.